REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.
TitleDescriptionKeywordsGeneratorRobots

Cabanes III

Montant une garde vigilante

Dans nos vignes et nos champs en pente

La cabane rustique mais toujours appréciée

Protège les vignerons et les bergers

Des brouillards de l'automne

Et du froid quand ils frissonnent.

Les murs de la cabane sont de pierres,

Toujours debout, ne datant pourtant pas d'hier.

Le sol est de terre battue,

Le toit couvert de tuiles creuses et moussues.

C'est surtout dans les vignes qu'on découvre ces cabanes.

Au ras du sol, une barbacane

Permet, les jours de pluies diluviennes,

A l'eau ruisselante d'être collectée dans des bennes.

Dans un angle, on trouve une cheminée de fortune

Montée de quelques pierres ramassées sur le sol de la commune.

Seul un petit fenestron donne un peu de lumière;

La porte en planches brutes grince de toutes ses charnières.

L'été, cette cadole  réserve des surprises

Quand, soulevant le banc, une couleuvre se croyant prise

Vous fouette les jambes de sa grande queue.

Quelle frayeur pour si peu !

Les jours de froid rigoureux,

Malgré l'inconfort des lieux, c'est tout heureux

Que nous nous réunissons autour de la petite table.

Car nous, les vignerons, nous sommes capables

De faire quatre heures en toutes saisons :

Du pain, du vin, du cochon,

Un feu de sarments dans la cheminée,

Quoi de mieux pour finir la journée

En parlant du passé, du présent et du futur

Tout en sachant que les temps seront durs ?

 

Please publish modules in offcanvas position.